N° 29 du 21-07-2021

COMMUNIQUE D'INFORMATION N° 29 DU 21 JUILLET 2021

REGARD SUR L'ACTUALITE

 « QUAND LES FAMILLES INTERPELLENT L’EGLISE »

Le week-end dernier se tenait en l’église Maria No Te Hau et à l’école de la Mission le Forum des Familles organisé par les écoles de Juillet, l’Association Familiale Catholique, le Centre Diocésain de la Pastorale du mariage et l’Union des Femmes Catholiques. Ce fut l’occasion pour les participants d’évoquer les joies mais aussi les difficultés qui aujourd’hui traversent cette réalité de la vie de famille. Ce fut également pour eux l’occasion d’exprimer ce qu’ils attendaient de l’Eglise, de ses responsables et de ses communautés, comme soutien, accueil, accompagnement. Au fil des partages, voici quelques réflexions et demandes exprimées par les participants :

*Aux prêtres est demandé d’être de vrais témoins du Christ, qu’ils soient disponibles pour l’accueil, l’accompagnement de toute personne en souffrance dans sa famille, qu’ils soient à l’écoute de leurs fidèles, quelle que soit leur situation familiale. Qu’ils aient à cœur de sortir à la rencontre des familles chaque fois que c’est possible. D’où également l’étonnement et la souffrance exprimées par certains participants de constater l’absence de la majorité des prêtres dans ce forum, alors que les fidèles étaient rassemblées pour parler de leur vie de famille et auraient été heureux et réconfortés par la présence de leurs bergers à leurs côtés. Les brebis étaient rassemblées, mais où étaient les pasteurs ?...

*Aux structures paroissiales est demandé également d’être non pas d’abord des lieux administratifs et impersonnels mais des lieux où les fidèles se sentent accueillis et écoutés avec bienveillance.

*Aux fidèles des communautés chrétiennes qui sont aussi l’Eglise, est demandé de ne pas se livrer au commérage, aux jugements qui condamnent, aux commentaires (Facebook) qui divisent, surtout en ce qui concerne la vie familiale des autres… Ceci se vérifie par exemple dans l’accueil réservé aux fidèles venant aux offices et aux célébrations. Se sentant accueillis comme des frères, quelle que soit leur situation familiale, ils pourront trouver dans ces assemblées force, espérance et amour pour pouvoir vivre et progresser dans leur vie chrétienne. Se sentant mal accueillis, jugés parfois, le risque est grand qu’un jour on ne les revoie plus !

*Les fidèles doivent également se souvenir qu’ils ont une présence de proximité dans les quartiers car ils savent souvent ce qui s’y passe. Par leur présence réconfortante et leur témoignage d’accueil, d’écoute et leur prière, ils pourront ainsi aider les familles en difficulté qui vivent dans leurs quartiers. Prenant à cœur leur rôle de « familles missionnaires », ne sont-ils pas « sel de la terre et la lumière du monde » ?

*A l’Eglise en tant que telle est demandé d’accentuer ses efforts dans la formation et l’accompagnement des jeunes et des adolescents. Il ne s’agit pas seulement de transmettre des informations sur le Christ, il s’agit d’aider les jeunes à devenir adultes dans la vie et dans la Foi, afin qu’ils deviennent capables de fonder à leur tour, le moment venu, des familles qui se tiennent.

*Est demandé également à l’Eglise en toutes ses paroisses que soit intensifiée la catéchèse dans les familles, la Parole de Dieu et la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. A été évoquée la nécessité de « l’école des parents ». Ce sont de puissants facteurs d’unité, de dialogue, d’amour et de miséricorde capables d’aider à souder ou ressouder une famille en difficulté. Mettre la prière dans les familles, n’est-ce pas bâtir sur le roc ? Plus encore, cette catéchèse pourra également permettre d’encourager toutes les familles qui cherchent à se tourner vers le Christ, afin qu’elles vivent et développent toujours plus leur appartenance au Christ et à l’Eglise à travers la prière, l’écoute de la Parole de Dieu, la participation fréquente à la liturgie, l’éducation chrétienne des enfants, la charité et le service aux pauvres, l’engagement en vue de la justice et de la paix.

            Le « carnet de route » est tracé. Il revient à chacun de le prendre au sérieux pour nos familles et pour l’Eglise… Que l’Esprit Saint nous y aide !

Mgr Jean-Pierre COTTANCEAU


N 29 mercredi 21 juillet 2021N 29 mercredi 21 juillet 2021